L’ostéopathie pour qui?

L’ostéopathie participe au bien être de tous, de la naissance aux âges les plus avancés.

L’ostéopathe n’est pas un médecin. Il peut cependant participer aux soins en favorisant leur évolution positive.
Rappelez vous que toute urgence vitale doit être dans tous les cas examinée par un médecin.

LE NOURISSON

La grossesse et l’épreuve de la naissance peuvent constituer les premières difficultés pouvant être à l’origine de pathologies aussi diverses que fréquentes comme :
– torticolis
– l’asymétrie du crâne (plagiocéphalie) ou du corps, strabisme…
– la conjonctivite
– les remontées gastriques
– diarrhées, constipations & troubles de la digestion fonctionnelles.
– les rhinites chroniques
– les otites chroniques
– les bronchites chroniques
– troubles du sommeil, du comportement, agitation.

Lors de l’accouchement et du passage de la tête du nourrisson au sein du bassin de la mère, il peut s’exercer des pressions importantes sur les différents os du crâne.

Cela entraîne parfois de légères tensions après naissance, qui seront les causes de certains signes comme :
– tête déformée, asymétrique, en pain de sucre…
– tête toujours tournée du même côté
– nuits difficiles
– pleures incessants
– régurgitations excessives
– coliques…

C’est dans ces cas par exemple que l’ostéopathie jouera un rôle important, curatif ou préventif.
L’ostéopathe devra intervenir au plus tôt dans les cas :
– d’une naissance en siège,
– de l’utilisation de forceps,
– d’accouchement trop long, trop rapide ou difficile,
– de césarienne.

 

L’acquisition de la marche entraîne des modifications logiques et progressives des courbures de la colonne vertébrale. Il est alors nécessaire d’effectuer un bilan ostéopathique à titre préventif vers la première année. Le traitement s’effectuera en 1 à 3 séances, avec un intervalle d’un mois environ entre chaque séance.

Pour toutes questions n’hésitez pas à nous contacter ou à consulter un ostéopathe pour faire un bilan.

 

LES PERSONNES ÂGÉES

La population voit sa longévité augmenter et la prise de conscience de la santé, du bien-être et du confort conduisent les séniors vers des thérapies manuelles telles que l’ostéopathie,

Les techniques utilisées par l’ostéopathe seront adaptées à l’âge et à l’état des structures articulaires du patient.

Chez les personnes âgées, l’ostéopathe soulage généralement les douleurs chroniques liées à l’arthrose et à la sédentarité.
L’ostéopathe s’attardera également à faire un bilan complet du système digestif (troubles du transit, douleur, ballonnement, digestion difficile…).

Ces principaux motifs de consultations cités en exemple conduisent les séniors vers l’ostéopathie afin d’améliorer leur état de santé et de profiter pleinement de leur temps libre.

La santé passe aussi et surtout par la prise en charge de ses propres conditions de vie comme  l’alimentation, le sommeil et l’exercice physique adapté.

 

LES SPORTIFS

L’ostéopathie est intéressante pour le traitement mécanique des microtraumatismes et traumatismes subis aux entraînements ou lors de compétitions :

– L’excès d’activité sur une articulation mécaniquement instable peut engendrer une fatigue et une inflammation des tendons ou de l’articulation elle-même.
– suite à une blessure mal soignée, le corps va compenser. De nouvelles douleurs peuvent apparaître.
– en cas de chute également, de douleurs articulaires, tennis elbow, pubalgies, mauvaise récupération. L’ostéopathe pourra y remédier en traitant tout d’abord la blessure initiale ainsi que les déséquilibres créés par compensation. Par exemple: une entorse de cheville mal soignée entraîne une cheville instable provoquant des déséquilibres du genou, de la hanche, du bassin, voir même du dos.
– pour la prévention des grosses blessures pouvant entraîner un arrêt prolongé de l’activité sportive. Une consultation est conseillée avant une compétition importante pour prévenir toute possibilité de blessures ou de contre performances. Cela ne se fera pas les jours précédents  l’épreuve mais bien avant pour que le corps intègre les changements posturaux par exemple, récupère de la fatigue engendrée et bénéficie du potentiel gagné.
– traitement de différents symptômes : de la simple contracture à la douleur invalidante empêchant le bon déroulement d’un entraînement et limitant les performances.

L’ostéopathie a su faire ses preuves dans le milieu sportif de haut niveau puisque l’on retrouve dans toutes les équipes internationales et nationales un ostéopathe au sein du staff médical, voire beaucoup de sportifs qui préfèrent un  thérapeute choisi en dehors de l’équipe médicale pour des raison personnelles, qui souvent d’ailleurs les accompagne au cours de leur parcours professionnel depuis longtemps.

Un bilan ostéopathique s’impose avant toute reprise sportive afin d’optimiser les performances. Puis vient le suivi ostéopathique régulier afin de garantir une pratique sans douleur et sans contrainte.

L’alimentation enfin, reste la base de votre équilibre; le bon sens exige d’avoir une alimentation et une hygiène de vie en adéquation avec vos exigences physique. Pour un suivi plus adapté, il vous faudra consulter un professionnel de la nutrition et de la diététique.

 

LES ENFANTS

Les modifications de rythmes inexpliquées comme l’appétit, le sommeil, la concentration, peuvent être des signes d’alerte d’un déséquilibre mécanique chez l’enfant lorsque un avis médical a exclu toute maladie infantile.

L’ostéopathie pourra améliorer chez l’enfant :
– les diarrhées, constipation et troubles de la digestion
– mal de dos
– entorses, tendinites
– les problèmes ORL chroniques (sinusites, rhinites, bronchite, asthme…)

L’ostéopathie apporte des solutions efficaces a certains désagréments de l’enfance.
Un avis médical excluant toute maladie infantile est souhaitable avant de consulter votre ostéopathe, voire l’avis du médecin pour la non contre indication au traitement ostéopathie

(NB: le traitement osteopathique est « doux »)

LES ADULTES

Les motifs de consultations sont en général les douleurs ostéo-articulaires (lumbago sciatique, entorses)

L’ostéopathie est également très efficace pour les pathologies fonctionnelles digestives (constipation, ballonnement, diarrhée), gynécologiques (douleurs de règles douleurs aux rapports) et les affections crânienne (migraine, pathologie ORL chroniques).

LES FEMMES ENCEINTES

La grossesse, sentir l’enfant bouger et grandir pendant les neufs mois, impliquent des transformations du corps qui peuvent occasionner des troubles fonctionnels.

Redonner délicatement de la mobilité au bassin, à la colonne vertébrale, sont des précautions non négligeables pour une grossesse harmonieuse et préparer un accouchement qui facilitera la sortie de l’enfant au travers du bassin.
Bien sûr, le suivi ostéopathique ne se conçoit qu’en étroite collaboration avec votre gynécologue obstétricien ainsi qu’avec votre sage-femme, avec lun avis de non contre indication au traitement osteopathique (NB: le traitement osteopathique est « doux »).

Les troubles fonctionnels de la grossesse tels que le mal de dos, les sciatiques, les nausées, vomissement, digestion difficile sont des raisons de consultation aussi.

Le suivi ostéopathique de la grossesse permet de limiter au maximum ces différents symptômes et de vivre ce moment en toute sérénité.

Attention toutefois, l’ostéopathie ne dispense en aucun cas des visites obstétricales conventionnelles et de la préparation à l’accouchement prévue par les sages-femmes.